C'est l'amour ah la la, aouh tcha tcha tcha...Я люблю тебя

Cette année, ami(e)s célibataires, vous allez chialer votre race, la Saint Val tombe un dimanche. Si c'est pas pourri tout ça? Comme si le dimanche et son ennui inhérent ne suffisait pas, on vous rajoute la fête des amoureux...bouh ouhouh....Enfilez votre plus beau jogging,chaussez vos nimbus et allez courir, vous croiserez sans doute votre val ou celui d'une autre, qu'importe, le long du halage ou dans les bois. Sinon voyez le bon côté des choses, nul besoin de passer des heures dans la salle de bain à s'épiler pour être nickel dans des dessus ridicules, tout ça pour passer à la casserole, sous et/ou sur la table pourvue qu'elle soit rehaussée d'herbes du jardin...je m'égare. Si toutefois vous n'êtes pas célibataires, évitez de faire des enfants, outre les vergetures, le mal de dos, ce sera des cernes les premières années de leur vie puis des rides tant les soucis iront de pairs avec leur croissance.

IMG_3024Mon aîné vient d'avoir 18 ans, certes je lave toujours ses caleçons et ses chaussettes&ses vêtements de rugby même si le synthétique c'est  fantastique, en apparence c'est  toujours le même...Mais maintenant il peut officialiser sa liaison avec sa cougar de 19 ans, le détournement de mineur n'est plus de mise. Cet animâle,quand il nous fait l'honneur de sa présence,regarde les princes de l'amour en replay et ose se moquer de moi et de mon laborieux apprentissage du russe. Et lorsque j'ai voulu rallier Victor à ma cause, ce dernier a décrété qu"apprendre le russe était tout autant une connerie car la Russie sans intérêt en raison de sa  très faible densité de population,fermée,"embargotée" sans compter qu'on ne peut plus lui vendre du cochon! Monsieur fait du chinois et a des origines finistériennes. Dans la famille Groseille, je demande le Quesnoy... J'aurais pu me poser des questions sur un éventuel échange de bébé à la maternité mais dieu merci, il boit comme sa mère! Enfin c'est arrivé une fois, un lundi pendant la pause méridienne, avec des copains de classe, l'un deux est arrivé ivre mort au lycée. Faut dire que le rhum c'est tragique le midi.

Ce qui a naturellement débouché,(ha ha) sur une conversation surréaliste un soir au diner alors que j'étais seule avec les trois.

Victor à Arthur: "Tu t'es fait confisqué ton portable".

Arthur à Victor:"Toi tu étais convoqué chez la CPE, tu vas te faire virer?"

Victor à Lucie:"Moi je n'ai pas étranglé Mélusine"

Pour replacer les choses, j'avais passé l'après-midi en ville à  siroter du Chaï(du  thé épicé, sans alcool!) et j'avais demandé aux garçons de récupérer leur soeur, il était grand temps que je reprenne les choses en main: un bon verre de vin!

Moi à Lucie: "Mais c'est  grave ce que tu as fait".

Lucie:"Non, je n'ai  été punie que 5 minutes".

Arthur:"Finalement dans l'affaire c'est moi le plus sage"

J'ai réprimé un envie de rire, j'ai eu moins envie de rire quand Lucie m'a expliquée qu'elle avait procédé à un étranglement type de judo. Cette bourrique de Mélu, avait quand même monté un club secret avec 4 places seulement qui excluait de fait Lucie.

Le jour de son anniversaire, je n'ai même pas croisé le 18 ans d'âge, lever tardif et soirée opéra: Onéguine de Tchaïkovky,dans la langue. Ma vie de maman m'épuise trop.

Ami(e)s non célibataires relativisez,en Bretagne, on a beau avoir le Val sans retour, le retour de val chaque année c'est affligeant.. Si toutefois, vous tenez à  fêter votre Val, un livre de Scoubidou sera parfait ainsi qu'une tenue rosebonbon,sucrée et légère à  souhait.

DSC_3290

DSC_3306

DSC_3301

DSC_3282La panthère a coupé ses griffes et s'est parée de douces couleurs pour continuer à plaire à son amourette d'été ;-) ce sont rigoureusement les mêmes patrons que ceux de la rentrée. J'ai même tenté une dernière fois cette fois un jacob dans un beau  lainage LV ce qui m'a permis de jauger le tissu en vue d'une robe pour moi, pour mon premier mariage gay.Afficher l'image d'origine

Je peux prétendre avec certitude que j'en ferai ce que je veux de ce tissu: beau tombé, malléable à souhait, un bonheur sans faille...

 Pour finir sur une note positive, l'important n'est pas la chute mais l'atterrisage... ou quelques façons classes de larguer.